Un soutien à la recherche en sciences et techniques marines

Dans le cadre de sa politique en faveur de la recherche et de l'innovation, la Région apporte un soutien appuyé à la recherche marine, aussi bien pour le développement des compétences que pour les infrastructures. Chaque année, 15% des allocations de recherche de la Région Bretagne sont orientés vers la recherche fondamentale et la recherche appliquée autour des sciences et techniques de la mer.
En 2008, le Prix « Bretagne Jeune Chercheurs », décerné par le Conseil régional, a été attribué notamment à trois chercheurs travaillant sur les problématiques maritimes.

L'Europôle Mer pour fédérer la recherche marine

Créé en 2004 pour renforcer la coopération entre les principaux organismes de recherche marine (universités, laborataoires, etc.), le groupement d'intérêt scientifique Europole Mer partiticipe activement à la recherche au niveau européen.Thèmes de recherche : l'impact du changement global sur les océans et les écosystèmes marins, la génomique marine, les systèmes côtiers, les domaines océaniques profonds, les systèmes d'observation des océans...

Le Pôle Mer Bretagne Atlantique, partenaire d'envergure mondiale 

La recherche bretonne a su s'allier avec les stratégies d'innovation des entreprises du secteur maritime pour donner naissance au Pôle de compétitivité Mer Bretagne. Le pôle mer est l'un des 16 Pôles de compétitivité « à vocation mondiale », ou cluster, labellisés par l'État en 2005. Il associe en Bretagne les grandes entreprises, PME, laboratoires publics et privés, Universités et grandes écolesde la filière maritime. Sa vocation : faire émerger des projets de R&D coopératifs, innovants et d'envergure internationale, portés par des centres de recherche et des entreprises bretonnes. La Région Bretagne, partenaire clé du Pôle Mer Bretagne Atlantique, participe directement au soutien des projets labellisés par le pôle et favorise ainsi le rapprochement entre les industriels et le monde de la recherche.

Plus de 140 projets

Le pôle mer Bretagne Atlantique s'est donné cinq priorités d'intervention : sécurité et sûreté maritimes, naval et nautisme, ressources énergétiques marines, ressources biologiques marines, environnement et aménagement du littoral. Depuis sa création, il a labellisé plus de 140 projets. Parmi eux, les six projets de recherche labellisés "investissements d'avenir" en 2011 : Labex mer "océans dans le changement" (biodiversité, climat...), Naos (climat ),EMBRC France (génomique marine),  Idealg (biotechnologies marines et valorisation des macroalgues) ou encore les projets innovants autour du "Navire du futur"... Le pôle fédère aujourd'hui près de 350 adhérents (55% de PME, 18% de centres de recherche et 12% de grandes entreprises).

Une stratégie pour les énergies marines renouvelables

La Bretagne veut devenir une région pilote dans les énergies marines. Pour positionner la Bretagne sur ce secteur, elle agit d’amont en aval :

  • Elaboration d'un schéma régional des énergies marines : un schéma directeur inclu dans le schéma régional de développement des énergies renouvelables.
  • Ade aux projets de recherche et d’innovation,
  • Implication dans la plateforme d’innovation mondiale France Energie Marine installée à Brest, qui soutient les projets collaboratifs d'innovation et coordonne les sites d’essai en mer. Sa mission :  faire progresser l'offre technologique dans quatre types d'energies marines (éolien en mer, hydrolien, houlomoteur, énergie thermique des mers).
  • soutien à la structuration d'une filière industrielle autour de projets de parcs hydroliens et éoliens offshore notamment, du projet d'aménagement du port de Brest pour la construction éoliennne
Un potentiel  puissant
Les côtes bretonnes possèdent l'un des premiers potentiels physiques français en matière d'énergie marine et l'exploitation durable des énergies marines (vent, houle, courants de marées et océaniques, vagues) en Bretagne pourrait couvrir une part de la consommation d'électricité bretonne, estime le plan Énergie élaboré par la Région.

Modifié le


Partagez ce contenu