Livre
Étonnants voyageurs : une journée spéciale lycéens et apprentis le 18 mai

Du 19 au 21 mai, des écrivains du monde entier présentent leurs œuvres et viendront échanger avec le public à Saint-Malo. A l'occasion de cette 29e édition, une journée sera spécialement dédiée aux jeunes le 18 mai, en ouverture du festival sur le thème "Entre deux mondes, exil, exode, migration."

jeunes au palais du grand Large pendant le festival Etonnants voyageurs
Jean-Louis Aubert

Soutenu depuis 1994 par la Région Bretagne, ce festival international du livre et du film propose chaque année des débats, expositions, projections de films et salons littéraires.Trois journées  seront entièrement consacrées à la littérature. Et il y en aura pour tous les âges et tous les goûts !  Au programme : plus de 200 invités, des rencontres, débats, cafés littéraires, des expositions, projections de films documentaires et de fiction, prix littéraires... 

Une journée spéciale lycéens et apprentis le 18 mai

Un festival jeunesse est également dédié aux jeunes lecteurs, collégiens et lycéens qui ont leurs propres journées scolaires. En effet, tous les ans, des lycéens et apprentis bretons sont invités à le découvrir en avant-première. Cette année, 30 classes ont été conviées à étudier l’œuvre d’un écrivain présent au festival et à travailler à la rédaction d’un carnet de bord.  Elles présenteront leurs productions aux auteurs lors de la journée organisée spécialement pour eux, le 18 mai, sur le thème "Entre deux mondes, exil, exode, migration". Ils auront également l'opportunité de visiter les expositions et le salon du livre, de rencontrer et débattre avec les auteurs, dans des conditions privilégiées et en avant-première et de visionner un court-métrage et de le décrypter ensuite avec un spécialiste du cinéma fantastique, d'échanger avec un professionnel de la chaîne du livre...


Les auteurs et romans sélectionnés cette année :

  • Insa Sane, Sarcelles-Dakar (Le livre de poche, Hachette)
  • Paola Pigani, Venus d’ailleurs (Piccolo, Liana Levi)
  • Velibor Čolić, Manuel d’exil (Folio, Gallimard)
  • Wilfried N’sonde, Le coeur des enfants léopards (Babel, Actes Sud)