Innovation industrielle
Une plateforme d’innovation technologique « CEA Tech » pour la filière agri-agro

C’est à Quimper que s’installe la plateforme de transfert de technologie « CEA Tech Bretagne». Dédié aux procédés de l’agroalimentaire et de l’agriculture du futur, ce nouvel outil d’aide à l’innovation technologique complétera les dispositifs et opérateurs déjà au service des entreprises de cette filière majeure de l’économie bretonne.

Atelier de production de jus de fruits de la Sill à Plouvien
Usine agro-alimentaire de la Sill à Plouvien Dominique Leroux - Region Bretagne

Face aux effets conjugués du changement climatique, de la réduction des surfaces agricoles et des nouvelles attentes des consommateurs, les filières agricoles et agroalimentaires, doivent se transformer. Investie dans l’évolution des filières clefs de l’économie bretonne, la Région accompagne l’indispensable mutation de la filière agri-agro en favorisant notamment l’innovation et la structuration de l’écosystème d’accompagnement.

Accélérateur d’innovation au service de l’industrie française, CEA Tech (direction de la recherche technologique du CEA), quant à lui, développe et diffuse des technologies dans tous les secteurs, à travers des plateformes d’innovation dédiées à la mise au point de nouveaux process technologiques. Réparties sur l’ensemble du territoire national et thématisées, elles ont vocation à mettre les avancées technologiques au service du tissu industriel local, des grands groupes aux petites et moyennes entreprises (PME), et à répondre à leurs besoins.

Pour la Bretagne, le choix a donc été fait de spécialiser la plateforme, installée à Quimper, en procédés de l’agroalimentaire et de l’agriculture du futur. Amélioration de l’efficacité énergétique, développement d’outils numériques, mise en œuvre de capteurs, apport de nouveaux matériaux… :  « CEA Tech Bretagne », qui collabore déjà avec de grands groupes du secteur, accompagnera la diffusion de l’innovation dans les productions végétales, les productions animales,les produits de la mer et l’agroalimentaire, avec une commande particulière de la Région liée à l’amélioration des conditions de travail des salariés de l’industrie agroalimentaire grâce à la robotique.

Budget : Région Bretagne (5,5 M €), le Département du Finistère (750 K€), Quimper Bretagne Occidentale (2,4 M€) et le Fonds européen de développement régional (2,1 M€) sur 4 ans.

La Région accompagne l’évolution de la filière agri-agro

Chef de file du développement économique, la Région accompagne les secteurs clefs de l’économie bretonne dans leur mutation avec l’objectif d'accroître la compétitivité des entreprises, en s’appuyant sur l’innovation. Pour l’agriculture et l’industrie agroalimentaire, elle s’est donnée deux grandes orientations pour accompagner l’évolution de la filière :

  • Une orientation environnementale, pour favoriser le développement de pratiques combinant performance économique et performance environnementale, afin de préserver les milieux et les ressources tout en assurant une production en quantité et en qualité au juste prix.

  • Une orientation technologique, pour dynamiser le secteur et renforcer sa compétitivité, en favorisant notamment la fertilisation croisée des filières numériques et agri-agro (Big data, internet des objets, intelligence artificielle, capteurs de mesure et de contrôle, automatismes, robotique…).

 

Le panel d'outils d'innovation du territoire breton

Cette nouvelle plateforme viendra ainsi compléter les outils d’innovation du territoire breton (technopoles, la fédération des centres techniques ACT Food Bretagne, pôle de compétitivité Valorial, établissements d’enseignement supérieur et de recherche…), en favorisant l’usage de technologies numériques et électroniques, dans le prolongement du programme fédérateur AGRETIC piloté par la Région depuis 2011. L’objectif final est commun : renforcer la compétitivité des entreprises agricoles et industrielles implantées en Bretagne grâce à l’innovation et favoriser l’émergence d’activités d’avenir, créatrices d’emplois durables sur tout le territoire.