Coopération : Cap sur l’Europe

Première Région nautique de France, la Bretagne a l’ambition de se faire entendre à l’échelle européenne. C’est pourquoi elle porte avec huit autres Régions maritimes européennes, le programme « Nautisme Espace Atlantique 2 ».

Cap sur l'EuropeNEA2 : la volonté de valoriser le nautisme breton

Au total, vingt-trois partenaires dont huit Régions de Grande-Bretagne, d'Irlande, d'Espagne, du Portugal et de France s'étaient engagées jusqu’en 2011, à expérimenter une quinzaine d’actions en faveur d’un nautisme durable (répondant aux enjeux liés à la qualité de vie et à la cohésion sociale). Les actions engagées dans la cadre du projet NEA2 reposaient sur trois thématiques : nautisme et développement économique, nautisme et protection de l'environnement et nautisme et cohésion sociale.

Les actions concretes du projet NEA2Quelques exemples d'actions commununes et d'actions locales en faveur du nautisme breton :

Thématique nautisme et développement économique : Parmi 47 actions, on peut retenir, le séminaire sur la recherche et l'innovation dans la filière nautique, l'inventaire des bateaux traditionnels et exploitables sur l'Espace Atlantique, le développement des balades nautiques dans l'Espace Atlantique ou encore la semaine du petit cabotage.

Thématique nautisme et protection de l'environnement : Parmi 25 actions, on peut retenir l'amélioration des qualités environnementales des centres nautiques et des ports de plaisance, le guide pour l'éco-organisation des évènements nautiques, les initiatives océances ou encore l'étude "surf bus".

Thématique naustime et cohésion sociale : Parmi 25 actions, on peut retenir le module de découverte des métiers du nautisme et de la mer, le développement de activités nautiques solidaires, le système "joystick" pour le pilotage des bateaux par les personnes handicapées ou encore les balades nautiques pour les personnes en situation de handicap.

Plus de détails sur les actions du projet NEA2